Quelles sont les différentes formes de cyber-harcèlement ?

Le harcèlement en ligne ou le cyber-harcèlement est une infraction qui consiste à humilier ou à intimider de manière répétitive un individu à travers Internet. Des propos dégradants, menaçants ou insultants sont tenus à l’égard de la victime qui passe par les différents moyens de communication disponibles en ligne : jeux vidéo, chat instantané, blogs, forums, réseaux sociaux…

Ainsi, ces harcèlements en ligne peuvent se présenter sous différentes formes que nous tâcherons de voir dans les prochaines lignes.

Qu’en est-il de l’usurpation d’identité ?

Aujourd’hui, il est devenu très simple de créer une identité sur internet et se faire passer pour une autre personne. Et cela est d’autant plus facile avec les réseaux sociaux. Pourtant, le fait d’usurper une identité comprend une intention rarement légitime.

Concernant les plateformes sociales les plus populaires, à l’instar de Twitter ou de Facebook, ces dernières proposent en général des badges qui permettent d’authentifier un compte. En revanche, les profils des autres abonnés peuvent être facilement usurpés.

Le piratage des données personnelles sur Internet avec le Doxing

Tout ce qui est mis sur le web appartient au web. Malheureusement, beaucoup trop de nos informations personnelles sont présentes sur internet. Les hackers utilisent alors le Doxing qui est une technique exploitant des logiciels afin de voler des données ciblées via les moteurs de recherche.

Grâce à ces informations, les harceleurs peuvent facilement cibler leurs menaces. Aux USA, de nombreux cas de partages publics d’informations personnelles (nom, numéro de téléphone, adresse…) ont déjà été signalés.

Le canular téléphonique ou Swatting

Le swatting est une technique malveillante consistant à joindre la police pour signaler un terroriste imaginaire ou un crime. Ainsi, l’individu ciblé pourrait être confronté à une intrusion forcée dans leur domicile. Les premiers cas de canular téléphonique ont eu lieu aux États-Unis.

Les informations personnelles de la victime seront exploitées pour lui transmettre des lettres de menaces ou encore pour lui commander des pizzas…