Les différentes solutions possibles pour savoir si vous êtes piraté

La fréquence de cyberattaques est vraiment inquiétante. En effet, on compte aujourd’hui, environ 30 000 sites internet piratés par jour. Ainsi, il est important de prendre ce sujet très au sérieux.

Non seulement il faut être réactif et connaître immédiatement le problème, mais en plus il faut aussi être proactif et prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter de se faire pirater. D’ailleurs, plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour savoir si vous êtes piraté ou pas.

L’analyse de l’activité réseau des logiciels

En règle générale, un programme malveillant cherchera par tous les moyens à communiquer avec l’extérieur, que ce soit pour envoyer des données piratées à distance ou recevoir des ordres.

Le souci est qu’énormément de programmes communiquent eux aussi, et de manière légitime. Ainsi, il est de mise de comprendre très vite l’activité réseau et d’en extraire le contenu qui nous est utile. Pour cela, des outils comme le TcpView peuvent vous aider à observer les logiciels sur votre ordinateur qui sont en communication avec l’extérieur.

L’importance de l’historique des fichiers téléchargés

C’est le premier réflexe à avoir lorsque l’on suspecte un logiciel d’être à l’origine d’un piratage. Pour accéder à ces informations, il vous suffit d’aller dans le navigateur web. En général, il sauvegarde l’emplacement du programme et la date de téléchargement.

Si vous trouvez un logiciel malveillant, évitez de le supprimer, mais procédez plutôt à un scan grâce à un antivirus.

Comment pister un hacker ?

Les pirates informatiques ou les hackers font souvent des erreurs lorsqu’ils essaient de pirater vos données. Il y en a qui utilise les programmes des autres sans même les maîtriser. Une situation qui nous convient parfaitement, car il est possible de retracer l’auteur du logiciel malveillant.

Mais avant, vous devez tout d’abord identifier le programme en question. Le plus souvent, on peut pister les coordonnées du hacker…