L’antivirus gratuit de Microsoft fait finalement du bon travail

Microsoft Security Essentials (MSE), l’antivirus de Microsoft pour les systèmes d’exploitation Windows Vista et Windows 7, a toujours été une option « meilleure que rien ». Cela a peut-être changé, si l’on se réfère à la dernière évaluation de AV-TEST.

De nouveaux tests encourageants pour l’antivirus de Microsoft

Les derniers résultats des tests de sécurité effectués par le laboratoire allemand AV-Test sur Windows 7 sont désormais disponibles et, même si Microsoft Securit Essentials n’est toujours pas le meilleur moyen de sécuriser votre ordinateur, il remonte dans le classement et se place désormais au niveau de ses concurrents habituels, y compris Bitdefender, Kaspersky Lab, Norton ou encore Trend Micro.

Il faut savoir que AV-TEST effectue régulièrement des évaluations de logiciels antivirus sur une variété de systèmes d’exploitation. Jusqu’à présent, les résultats présentés par l’entreprise n’étaient pas très méchants à l’égard de MSE. L’antivirus gratuit de Microsoft souffre d’une mauvaise protection, même s’il s’en sort en matière de facilité d’utilisation.

MSE remonte au classement

Dans le dernier cycle de tests, cependant, MSE a marqué un score très respectable 16,5 sur 18 possible, dont 5 en performance, 5,5 en protection, et un score maximal de 6 en matière d’utilisation. Le programme a bloqué au moins 99,3 % des menaces répandues et un taux impressionnant de 100 % de la vulnérabilité quotidienne.

Néanmoins, si vous cherchez la meilleure protection et que vous en avez les moyens, vous devez opter pour Bitdefender Internet Security, Kaspersky Internet Secrity, Norton Security ou encore Trend Micro Internet Security. Ces programmes ont tous obtenu un score parfait de 18.

Ainsi, quel que soit le programme que vous choisissez, assurez-vous simplement de protéger votre système de quelque manière que ce soit. Par ailleurs, quelle que soit la prudence que vous mettez en œuvre, il est peu probable que vous puissiez éviter tous les liens trompeurs, les popup et les messages malveillants.