Les clés USB Kingston obtiennent une protection antivirus de la part d’ESET

ESET a annoncé que son produit ClevX DriveSecurity est inclus dans la clé USB Data Traveler Vault Privacy 3.0 (DTVP 3.0) lancée par Kingston Digital. ClevX DriveSecurity est un programme antivirus portable conçu pour être facilement déployé et utilisé dans les environnements corporatifs. Le périphérique empêche les virus, les logiciels espions et autres logiciels malveillants de se propager via des lecteurs portables.

La technologie NOD32 mise à contribution

« Le programme antivirus utilise la technologie NOD32 proactive d’ESET. Elle protège les utilisateurs partout où ils travaillent ou se connectent. Le DTVP 3.0 est la dernière innovation du partenariat annoncé en décembre 2012 entre ESET, Kigston Digital et ClevX », indique le communiqué de presse de la société.

La clé USB DTVP 3.0 comprend un mode lecture seule pour éviter que les logiciels malveillants potentiels n’infectent l’ordinateur hôte. L’appareil utilise également un mot de passe complexe avec des caractéristiques minimales définies par l’utilisateur. Si un pirate tente d’accéder au contenu du lecteur, l’appareil se verrouille et se reformate après 10 tentatives infructueuses.

Un système de cryptage avancé pour une protection optimale

Kingston propose sa clé USB DTVP 3.0 avec différentes capacités : 4 Go, 8 Go, 16 Go, 32 Go et 64 Go. Kingston affirme que 100% des données stockées sont protégées par un système de cryptage avancé (AES) 256 bits. La clé est en conformité avec la norme TAA, possède un design durable et se connecte via n’importe quel port USB 2.0 et 3.0. Le lecteur est entièrement personnalisable, ce qui permet aux propriétaires de modifier le mot de passe, de définir le nombre minimum de tentatives de mot de passe et plus encore.

« Conçu pour fonctionner sans installation sur n’importe quel ordinateur, Clevx DriveSecurity fonctionne à partir de la clé USB elle-même. Le moteur antivirus ESET NOD32 analyse toute modification du contenu du lecteur, que ce soit des virus, des rootkits, des spams, et toutes autres menaces provenant du Net », déclare le site Internet d’ESET.